Poisson pané, nouvelle version.

 

 

 

 

J’ai plusieurs fois essayé de faire du poisson pané. Ce n’est pas très évident sans utiliser des féculents qui aident à faire coller la panure sur le poisson et on finit souvent par quelque chose qui rappelle du poisson roulé en Rockwool...... Cette fois-ci, en fin, le résultat était vraiment pas mal du tout et je dois dire que nous avons TOUT fini.....  Et pourtant ça remplit !

 

Ingrédients :

♥500 g de filets de poisson (j’ai utilisé des filets de sole)

♥200 g de fromage râpé

♥125 g de poudre d’amande

♥6 œufs

♥1 c.a.s de psyllium

♥ du sel, du poivre, du persil haché (ou séché), de l’ail, 1 pince de piment de Cayenne

 

♥Pour la cuisson j’ai utilisé plein de saindoux, mais vous pouvez bien évidemment utiliser un autre type de graisse. Pensez à sa résistance à la chaleur !

♦Avec du papier de ménage,  essuyez les filets de poisson, et remettez-les au frigo, le temps de préparer la panure.

♦Mettez tous les autres ingrédients dans un bol à mélanger et passez un bon coup de moulinette, afin de former une crème homogène.

♦Faites fondre  une bonne quantité de graisse sur le poêle au moyen feu.

♦A l’aide d’une cuillère à soupe, tartinez une couche de panure sur un coté des filets avant les placer sur la poêle à frire, coté pané vers le bas. Tartinez de suite le côté tourné vers le haut (pendant que les filets sont en train de cuire). Il faut procéder ainsi, car la panure est ultracollante).

♦Allumez le four à 130 °

♦N’essayez pas de retourner les filets, avant être sûr que la panure aura durci et que la panure soit joliment dorée.

♦Quand les filets sont cuits des deux côtés, placez-les dans un plat et gardez-les au chaud au four.

♦Gardez les filets au chaud, au four, le temps de préparer les filets restant.

Plumette a servi les filets avec cette sauce-ci.

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....