Boulettes (sans) flocons d'avoine cacao

Souvenirs d’enfance......

Quand j’étais enfant, je me rappelle qu’une des premières choses que j’ai appris à faire, c’était des boulettes de flocon d’avoine. Au début, je faisais ça avec ma mère et après c’est devenu la première chose que je pouvais faire seule, quand je voulais surprendre la famille avec une petite douceur.  Beurre, poudre de boisson chocolatée, flocons d’avoine et le tour était joué.

L’autre jour, j’ai eu un petit moment de nostalgie et j’ai fabriqué ces boulettes LCHF dans le même esprit. Elles sont de vraies bombes et peuvent faire l’affaire pour accompagner le café le week-end.

Cela me fait en fait réfléchir sur l’importance de cuisiner avec les enfants, même si ce n’est que de temps en temps le week-end.  Ces choses-là restent avec eux, parmi leurs souvenirs précieux ! C’est également un cadeau indispensable que mes parents m’ont donné : l’évidence que c’est de se mettre à la cuisine tous les jours pour préparer le repas. J’ai depuis toujours vu mes parents couper les légumes, préparer la viande du début à la fin et toute la famille profités de ces odeurs délicieuses qui remplissait doucement la maison à l’heure du repas. Je pense que plein de petites choses comme ça ont contribué a me motiver à faire la cuisine à partir de la base, sans faire recours à de plats cuisines. Donc, parents et grands parents, taties et tontons....pour la bonne cause, pour inspirer les enfants : cuisinez !

Une autre réflexion dans le même contexte, c’est que j’ai la grande chance d’avoir mes deux parents en relativement bonne santé, en prenant en compte leur âge (83 et 79 ans) et je me dis que cela est en partie grâce à leurs rites de faire la cuisine chaque jour, sans acheter des plats cuisinés. Ma mère a toujours été intéressée par tout ce qui pouvait favoriser la bonne santé. Mes parents ne mangent pas LCHF pur et dur, mais ils ont adoptés pas mal de conseils low-carb : ils évitent les pâtes, les patates et le pain et le matin ils prennent d’abord leur œuf à la coque suivi par du yaourt grec, saupoudré d’un musli lchf aux graines. Ils partent à pied faire leurs courses, ils vont faire leur gymnastique et ils voyagent encore à leur âge.

Donc, n’hésitez pas à inspirer les enfants autour de vous par vos gestes et en partageant les projets de cuisine avec eux, dans la mesure que c’est possible. C’est un cadeau pour la vie !

Je ne vais toute même pas  conclure ceci sans vous passer la recette de mes « boulettes d’avoine ».... sans avoine, bien évidemment.

La recette fait une grande portion, mais chez nous ça part d’une vitesse pas croyable ;)

 

Boulettes « d’avoine »lchf.

 

Ingrédients :

♥250g de beurre doux, ramolli

♥Une pince de sel

♥200g d’amandes effilées

♥3 CAS de xylitol (ou plus, selon votre gout

♥3 CAS de cacao en poudre, 100%

♥De la noix de coco râpée pour décorer.

 

Préparation :

♦Hachez au couteau les amandes effilées pour obtenir des morceaux qui rappellent en taille les flocons d’avoine.

♦Mettez tous les ingrédients dans un récipient et pétrissez à la main pour bien intégrer tous les ingrédients.

♦Mettez la préparation au frigo pendant env. 30 minutes.

♦Sortez la préparation.

Roulez vos boulettes et roulez-les dans la noix de coco râpée au fur et à mesure. Il vaut mieux comme ça, car la noix de coco s’accroche mieux comme ça.

♦Mettez les boulettes au frigo pour les faire durcir avant

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....