N'oublie pas de marcher!

06/04/2017 11:44

 

 

Chaque type de sport a son avantage, mais la marche reste une discipline saine, physiquement et psychologiquement, car elle fait diminuer le stress et stimule l’humeur. Il y a de différentes raisons pour lesquelles il peut être une bonne idée d’intégrer la marche dans une vie bien remplie. Notre vie moderne nous surcharge constamment d’impressions, informations et nos cerveaux des heures sup. tous les jours. Avec cette surcharge, combinée d'une mauvaise alimentation, qui déstabilise le microbiote (auparavant appelé la flore intestinale), ce n’est pas surprenant que beaucoup de personnes expériences un burnout à un moment de leur vie.

Le cerveau ne travaille pas de la même façon quand on court et quand on marche. Quand on utilise la marche comme moyen d’exercice,  on ne fait pas simplement un effort qui améliore notre état physique, mais le fait de marcher nous permet de faire une barrière mentale à la constante sursimulation que nous subissons, ainsi que d’être attentifs à ce qui se passe autour de nous et d’être mentalement présents dans notre environnement. En fait, les centres du cerveau qui s’activent quand on marche où quand on court, ne sont pas les mêmes. Quand on marche, le lobe frontal s'active. C’est la partie du cerveau, où se fait notre dialogue interne et la capacité d’être mentalement présent dans ce qu’on est en train de vivre. C’est pour cette raison-là que là , comparée à la course à pied nous aide à voir les choses de manière plus claire et nous favorise davantage la capacité d’être en contact avec le monde autour.

 

Le fait d’être plus attentif quand on marche que quand on court, à ce qui se passe autour de nous, fait partie de notre héritage ancestral. Quand l’homme préhistorique marchait dans la forêt, pour chasser et cueillir, il était obligé d’être plus attentif à ce qui l’entourait que lorsqu’il courait. La course avait d’autres objectifs (s’enfuir, attaquer....etc).

 

Un autre effet de la marche, surtout la marche rapide, c’est qu’elle favorise la production de dopamine et de sérotonine. Ces hormones jouent sur la régulation de ton humeur, ton appétit, ton sommeil, ta libido, ton mémoire et la capacité d’apprentissage. Tu vois, la marche régulière peut influencer et améliorer plein d’aspects de la vie.
Le fait de marcher peut réduire la production de cortisol. Le cortisol est l’hormone du stress. Comme tu le sais peut-être, le cortisol contribue au stockage de graisse autour du ventre, mais il influence également ,de manière négative, ton humeur. La marche, contrairement à la course, fait diminuer la production de cortisol et c’est pour cette raison-là que c’est un avantage d’opter pour la marche comme exercice physique, plutôt de courir, quand tu vis des périodes stressantes, par exemple au travail.

 

 

Si on mène une vie très remplie, la marche est plus facile à intégrer dans les routines quotidiennes que des sessions dans la salle de sport.  Il suffit de garer la voiture un peu plus loin de sa destination, de sortir du bus ou du métro un arrêt ou deux avant. Cela peut permettre de faire un quart d’heure de marche rapide sur l’aller et sur le retour, sans avoir à emballer un sac avec des affaires de sport. Pour une personne qui n’a pas eu l’habitude de faire du sport, c’est une excellente manière de commencer à avoir une routine d’activité physique.

 

Ce qui est bien avec la marche, c’est que ce n’est pas simplement quand on marche seule que le cerveau fonctionne à la manière « ancestrale ». On peut très bien avoir des conversations, tout en marchant. Le fait d’être plus présent dans ce qu’on fait permet souvent d’avoir des conversations plus profondes.

Comme tu vois, la marche a beaucoup d’avantages, mais est-ce qu’elle suffit comme la seule forme d’exercice ? Cela dépend de tes besoins et de ta forme physique actuelle. Si tu as besoin d’améliorer ton aptitude physique, la marche seule ne suffit pas, au moins que tu augmentes considérablement la vitesse (marche rapide). Une personne qui est déjà en bonne forme physique a besoin d’augmenter davantage l’intensité des efforts pour progresser.

 

 

 

Quelques astuces pour bien adopter la marche dans le quotidien :

1.   Coupe le téléphone pendant que tu marches. Ce n’est pas parce que tu n’es pas joignable pendant une demi-heure que le monde va couler!

2.   Fixe un objectif, par exemple 3 jours par semaine, ou tu marches 30 minutes. Cela peut faire partie de ton trajet ou ça peut se faire pendant la pause à midi, éventuellement avec un collègue de travail. Comme ça tu peux y ajouter un aspect social.

3.   C’est une bonne idée de planifier de marcher en avance. Tu peux le faire les jours où tu n’as pas d’activités ou des réunions programmées après le travail, où si tu vois qu’il y a un jour de la semaine où il risque de pleuvoir en cordes, tu peux le programmer les jours où il fera beau, afin de ne pas arriver au travail avec l’aspect d'une sourie noyée. C’est faisable, si on se fixe les jours dès le début de la semaine.

4.   Pense à prendre l’escalier au lieu de prendre l’ascenseur.

5.   Marcher est un mode de vie. Ça dessine tes priorités, quand tu décides de marc,her au lieu de prendre la voiture ou les transports publics, sur les petits trajets. La prochaine fois que tu iras quelque part pas très loin, demande-toi si c’est possible à pied.

6.   Pendant que tu marches, prends un peu de temps pour réfléchir sur tes raisons de marcher. Réfléchis sur comment tu te sens avant et après.

 

Avant tout : profite de cette petite halte d’appels de téléphone, de texto, de réunions, de bilans, de gestion de la famille...... Respire, absorbe, réfléchis......

 

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....