Les boissons « lights » et un mot sur le lait maternel.

17/11/2015 11:51

Si vous essayez de perdre du poids, mais, en même temps,  continuez à boire des  sodas » light », sachez que une nouvelle étude a clairement montré, que les sodas light freine la perte de poids. 62 femmes, qui cherchaient toutes à perdre du poids, étaient divisées en deux groupes.  Pendant 24 semaines l’un des groupes (30 femmes) ne buvaient que d’eau et l’autre groupe de 32 femmes buvaient des boissons « light » 5 jours/semaine après leurs repas de midi. Les deux groupes suivaient le même régime. Après les 24 semaines, les participants du groupe qui buvait uniquement de l’eau, avait perdu en moyenne 1,2 kilos de plus que le groupe qui continuait à boire des boissons « light ».  Plus de détailles ici. (En anglais!)

Le lait maternel.

Ce matin je suis également tombé sur un article sur les bénéfices du lait maternel.  Je suis un grand pour parleur d’allaitement et regrette le manque de soutien aux jeunes mamans,  ici en France.  J’ai allaité mes trois enfants. D’abord ma fille, un démarrage difficile, mais avec de la perséverance, une bonne réussite, grâce aux conseils d’une sagefemme, qui me suivait de près au début.( On avait la chance d’habiter en Suisse à ce moment-là) 9 mois d’allaitement, que j’aurais pu prolonger encore. Pour mes jumeaux (et OUI, on peut aussi nourrir des jumeaux au sein !) cela a duré 11 mois, et la vie est bien plus facile, sans avoir à embarquer des stérilisateurs, des extras biberons, des paquets de lait, des chauffe-biberon ...... et en plus, les kilos qu’on a gagné pendant la grossesse s’en vont tout seule ! On a tendance à penser au lait maternel comme une substance qui peut, sans effets négatifs être remplacé par des poudres blancs industrielles, achète en supermarché, mais je vous garantie que c’est plus complexe et bien autre chose que cela. Si vous planifiez d’avoir un bébé dans l’avenir, je vous conseille VIVEMENT de vous informer sur les avantages du lait maternel.  RIEN ne puisse avoir les mêmes avantages qu’un aliment qui est adapté d’heure en heure aux nouveaux besoins du bébé. Il faut arrêter de croire qu’un produit industriel puisse être adapté de la même façon que le lait maternel, qui s’adapte au moment même que le bébé est mis au sein. Chercheur Katie Hinde explique comment une tout petite quantité de la salive du bébé entre dans le sein de sa maman et envoie des signaux sur le statu d’immunité du bébé. Résultat ? Si, dans la salive du bébé, il y à de pathogènes, l’organisme de sa maman va toute suite répondre en commençant une production d’anticorps, qui vont combattre exactement les pathogènes du bébé. Essayez de trouver un lait industriel qui fait mieux.  Si vous lisez l'anglais, je vous conseille vivement de lire cet article.

 

 

 

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....