Le « jeûne » aux oeufs: Oufff, en fin c’est fini !

13/02/2016 16:21

Voici quelques réflexions suite à mes 5 jours d'œufs, œufs, œufs, graisse et fromage BVADRRR !!! Ce n’est pas que je ne les aime pas, mais à la fin cela a fini par devenir écurant ! Jamais de ma vie je n’ai été aussi heureuse de manger des légumes ! Je me suis vraiment rendu compte à quel point ils m’ont manqués !  

Il y a beaucoup de monde scientifique qui se pose des questions sur les »vrais » jeûnes et sur leurs avantages/ désavantages sur la santé. C’est certes, il y en a des deux (de plus en plus d’études montrent des résultats thérapeutiques bluffants sur un tas de maladies), reste à savoir ce qui pèse le plus lourd sur la balance, car il y a tout de même le risque de carences en nutriments, fonte musculaire, risque de décalcification, etc. à prendre en compte.... Une des questions que je me suis posées pendant le « jeûne aux œufs » c’est,  si le fait de passer 5 jours à presque 0 glucide peut avoir des effets sur le renouvellement cellulaire. Je n’ai pas vraiment trouvé de réponses à cette question.  

Je me sens comment ? Très bien, seul hic, si ce n’est pas indiscret de le dire ;-)  : mon transit s’est carrément arrêté et j’ai commencé la journée par prendre un grand verre d’eau avec une CAC de psyllium. J’attends avec impatience l’événement heureux !!!! Sur la balance il y avait donc seulement 100 g de moins que la dernière fois que je me suis pesé et mon tour de taille n’a pas changé, en tout cas pas encore. Peut-être que ça durera quelques jours avant qu’on le voie....  Si ce n’était pas pour le problème de la monotonie,  ça n’a pas été compliqué à tenir, car je n’ai vraiment pas eu faim. Je n’ai même pas mangé tout mon ratio de fromage / jour....

Est-ce que je recommanderai le « jeûne » aux œufs ? Comme je le dis dans mon article cette semaine, ça peut servir comme un outil pour entrer en cétose pour ceux qui n’arrivent pas, ou pour faire repartir la perte de poids après une stagnation prolongée, mais je me pose des questions sur ses avantages sur la santé. Il faut également insister sur le fait qu’on doit s’en servir comme un outil pour entrer en cétose, uniquement si on met en question son comportement alimentaire, afin de trouver la cause de pourquoi on n’a pas pu entrer en cétose autrement. Et pour moi ? Je ne sais pas si je le referais....pour le moment je me contente de me retourner ver le LCHF, mon jeûne intermittent et de manger quand j’ai faim. Vivement les légumes ;-)

 
 
 

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....