La dictature du sucre.

06/01/2017 09:43

Connaissez-vous cette situation : un collègue à vous fête son anniversaire, un projet de travail a abouti, un collègue a eu un bébé....... etc. une ou plusieurs fois par semaine il y a des événements qui sont fêtés avec du gâteau pour marquer le coup. D’un côté, c’est sympa et convivial, mais en même temps cela nous confirme que la meilleure manière de marquer un événement important, c’est en mangeant du sucre. C’est tellement ancré dans notre culture qu’on passerait pour une bête bizarre si à la place on emmenait un plateau de crudités en un bon dip.  Et ceux qui choisissent de ne pas participer activement à la célébration en mangeant du gâteau, sont considérés comme « différents » et parfois comme n’étant pas sociables. Dire non merci, quand le plateau de gâteau passe, est vue un peu comme dire qu’on ne soutient pas le projet, qu’on n’est pas heureux pour la naissance de bébé, etc., et un acte, pour tout simplement éviter le sucre, se fait vite interpréter comme vouloir se mettre à l’écart, de ne pas vouloir s’intégrer à l’équipe. Il faut presque inventer une maladie pour se faire pardonner. Si on n’est pas malade, un non peut passer une fois, mais pas deux fois !!!

Il y a toute une culture autour du sucré sur les lieux de travail. D’un côté, c’est convivial et ça détend l’atmosphère, mais en même temps c’est au détriment de notre santé. Pour quelqu’un qui essaye de décrocher, du sucre, le fait de constamment y être exposé, peut être comparé à un alcoolique qui travaille dans un bar et qui essaye d’arrêter l’alcool. Pas facile !

Malheureusement, ce n’est pas prêt à changer, car l’impact négatif sur notre santé est encore inconnu par une grande partie de la population -et largement sous-estimé par les autorités ! Les publicités des groupes agroalimentaires, qui continue avec « pour votre santé, évitez de manger trop gras et trop sucré» continue a faire vivre le vieux mythe que le sucre et le gras sont égaux comme menaces à la santé. Vous imaginez à quel point ça ferait diminuer le déficit de la sécurité sociale, si les autorités, en fin, se positionnaient de manière claire, prenant en compte les études les plus récentes sur le sucre, les informations sur les scientifiques corrompus par l’industrie du sucre et le fait que le bon gras est notre allié de santé. Finis l’épidémie de diabète, d’Alzheimer, de DMLA, de fibromyalgie, de Parkinson,...........

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....