Les produits laitiers, sont-ils bons?

Les produits laitiers, encore.....

Je reviens un peu sur les produits laitiers, qui sont mon péché mignon.....mais, plus j’en lis, plus ma conscience me dit  que je devrais les arrêter. J’avoue que j’ai du mal à le faire complètement et il pourrait avoir des expliquassions à cela.  Je vous ai préparé un petit résumé sur des idées reçues et sur ce que l’on sait. Commençons par deux réflexions :

L’homme est la seule espèce qui continue à consommer du lait à l’âge adulte..... On devrait peut-être apprendre un peu des animaux.....

L’homme est la seule espèce qui consomme le lait d’autres espèces.... hmmm, cela fait un peu réfléchir aussi !

Quand je vous dis que je ne me sens pas prête à arrêter complètement les produits laitiers, c’est que j’y suis vraiment plus accro qu’au sucre....  Une des questions que je me suis posée par rapport à cela, c’était justement si les produits laitiers peuvent causer une sorte d’addiction? Depuis 2 semaines, j’ai arrêté de mettre de la crème dans mon café (cela n’a pas été facile !), pour voir si cela allait me faire perdre les quelques kilos qui s’étaient installés cet été.  La crème fait vraiment une différence... pour moi, en tout cas ! Quand je suis chez moi, je peux facilement boire 4-5 grandes tasses de café, en une journée. Avec une bonne dose de crème dans chacun d’eux, cela peut en effet causer des problèmes, sachant que la crème peut déclencher la production d’insuline et donc faire stocker de la graisse.  J’en ai déjà parlé ici.       

La problématique autour des produits laitiers ne semble pas se limiter à cela......

 

Voici quelques arguments qui pourraient me faire arrêter de prendre des produits laitiers, ou, en tout cas, réduire la consommation :

La protéine de lait est pro inflammatoire. Il peut aggraver des maladies comme le psoriasis et la science a établi un lien avec l’aggravation de l’acné. Il y a donc un lien avec des problèmes de la peau.  Les personnes, qui souffrent d’arthrite, d’inflammation du nerf sciatique ou qui souffrent de tendinites, ressentent souvent une amélioration nette lorsqu’elles arrêtent le lait. Cela dit, les yaourts et les fromages sont mieux tolérés que le lait, car ils ont une concentration de lactose moins élevé, donc le LCHF devrait vous aider si vous avez des problèmes de ce genre.

Il y a des hypothèses, que les produits laitiers peuvent créer une addiction et peuvent de ce fait causer une surconsommation.  Cela pourrait être à cause de la caséine, qui est transformée en différents exorphines. Il y en a une qui est particulièrement intéressante, la béta-casomorphine-7(BCM7) qui est très active. Elle se comporte de la même manière que l’héroïne et la morphine et elle a, même si ce n’est qu’un dixième de celles-là, des pouvoirs d’influencer l’humeur, l’anxiété et d’agir contre les douleurs.  Certaines études semblent montrer qu’elle pourrait être dangereuse pour la santé, particulièrement pour les enfants. Regardez ici, lisez également ceci et ici.

 Beaucoup de personnes (dont moi.....) ont beaucoup de mal à arrêter les produits laitiers. Peut-être à cause de la BCM7 ?

Les maladies auto-immunes : Les produits laitiers pourraient très probablement jouer un rôle important. Si vous lisez l’anglais, regardez cet article .

Le lait peut-être la cause de votre migraine.Si vous en souffrez régulièrement,  il peut-être intéressant d’essayer d’exclure les produits laitiers sur une période afin d'éclaircir si une amélioration aurait lieu.

Le lait peut perturber les hormones. Les produits laitiers représentent la majorité de l’œstrogène que nous absorbons par l’alimentation. La grande quantité d’œstrogène que l’on trouve dans le lait de vache s’explique par le fait qu’une vache est pleine une plus grande partie de sa vie, et le lait de vache est prévu pour des vaux, qui doivent grandir beaucoup en très peu de temps. Un être humain n’a pas les mêmes besoins, même pendant l’enfance.

La consommation précoce de lait peut causer du diabète T1 chez un enfant ayant des antécédents familiaux.

Le calcium qu’on trouve dans le lait n’est pas le mieux absorbé par notre organisme. Le calcium qu’on trouve dans l’eau est aussi bien (ou mal) absorbé que le calcium qu’on trouve dans le lait. D’autres sources de calcium sont plus utiles que le calcium provenant du lait. Par exemple le calcium que l’on trouve dans les graines de sésame,  les légumes (en particulier les crucifères), les fruits, les oléagineux et les sardines. Il y a évidemment beaucoup d’autres bonnes sources de calcium. 

Allergie : Le lait contient de différentes protéines, dont la caséine, qui peut causer de l’allergie ou de l’intolérance. L’allergie se manifeste par exemple par des éruptions cutanées. L’intolérance se manifeste par exemple par un intestin perméable qui rend difficile, voire impossible, l’absorption des nutriments par l’organisme. Cela, vous l’avez sûrement compris, est néfaste pour la santé et peut être un des facteurs qui assiste à déclencher une maladie grave.

 

Pour les futures mamans : il faut favoriser le lait maternel aux produits de substitut. Le lait maternel s’adapte de jour en jour aux besoins du bébé qui évoluent tout le temps. Cette adaptation se fait grâce à une interaction entre les salives du bébé et l’organisme de la maman, qui est capable d’analyser la salive et d’adapter le lait selon ce qu’elle lui « raconte » sur les besoins du bébé. Le lait du supermarché (bio ou non) est adapté à des périodes et ne peut donc pas répondre aux besoins spécifiques du bébé de la même manière. Sur ce site il y a une très bonne comparaison entre le lait maternel et le lait de vache. 

Le lait industriel ne protègera pas le bébé contre les infections de la même façon que le lait maternel, grâce aux anticorps de la maman, qui se trouvent dans le lait. Il faut également prendre en compte, que les bactéries que la maman transmet à son bébé, par le contact de la peau, l’aident à construire son microbiome. Cela est primordial pour lutter contre beaucoup de maladies graves pendant toute la vie. Il y a d'ailleurs une vidéo qui vous explique comment aider le bébé à construire son microbiome. 

Le lait peut contribuer à rendre l’intestin perméable de la même façon que le gluten.  La caséine est connue comme un facteur qui perturbe la zonuline dans l’intestin. La zonuline est une protéine qui influence la perméabilité de l’intestin. Le blé moderne  est également un perturbateur important de la zonuline, car il contient plusieurs protéines problématiques. Lors d’une inflammation ou d’une diagnose d’une maladie auto-immune, il peut-être intéressant de tester si une amélioration aurait lieu lorsqu’on exclut (un à la foi) de ces perturbateurs de son alimentation sur une période de quelques mois. Hippocrate disait bien que toute maladie commence dans l’intestin et la science la plus récente le confirme.

Comme vous le voyez, il y a plusieurs arguments pour arrêter le lait de vache et d’essayer de limiter, voire arrêter les produits laitiers de manière générale.  Soyez particulièrement attentif à vos enfants. Nombreux sont ceux qui débutent la journée par un grand bol de lait et qui en prennent encore un autre au goûter ! Pensez à leur donner de bonnes habitudes qui leur préserveront la santé pendant toute leur vie. Chez nous, les bols de céréales, c’est fini depuis un moment. Non parce que je les ai interdits ((les interdictions ne marchent pas très fort chez les ados !) mais parce que mes ados (et mon mari) apprécient leurs œufs brouillés le matin. Cela demande un peu plus d’organisation, mais franchement cela vaut la peine.

Pour moi-même, j’ai pris les premiers pas pour diminuer la prise de produits laitiers, mais ça se fait en étapes, un peu comme lorsque j’ai commencé le LCHF. Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain pour moi. Pour le moment, j’ai arrêté la crème dans mes nombreuses tasses de café et puis on verra quand (et si...) j’arrive à les exclure complètement, j’y travaille..... et puis toute progression commence par une prise de conscience !

 

Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....