Le LCHF a été prouvé plus efficace et mieux pour la santé.

Beaucoup de gens ont encore peur de manger trop gras. Et pourtant, des études scientifiques nous ont prouvé que ce n'est pas seulement sans danger, c'est en plus bénéfique pour la santé (à condition de choisir les bonnes graisses). Pour des raisons inconnues, les médecins et les diététiciens continuent de recommander de réduire les graisses pour rester en bonne santé. Au mois d'août 2014, une étude comparant deux types de régimes a été publiée. Voici le résumé:

Pendant plus d'un demi-siècle, les nutritionnistes et les  professionnels de la santé publique ont enseigné que la graisse alimentaire était l'ennemie n° 1 de la diététique et la cause la plus importante de l'obésité et de maladies cardiovasculaires. Ils se sont trompé. Pire que ça, il a été démontré qu'il fallait faire tout l'opposé. 

Selon une nouvelle étude scientifique effectuée aux États Unis par l'Institut National de  la santé  NIH (  National Institute of Health), un régime qui réduit la consommation des glucides en faveur des graisses, y compris des graisses saturées du beurre et de la viande, améliore presque tous les indicateurs de bonne santé. Il réduit davantage notre tour de taille et améliore nos artères, tandis que les régimes pauvres en gras, qui ont été recommandés depuis des générations, n'ont pas davantage pour la santé.

« Les professionnels de la santé se sont trompés », dit le cardiologue Dennis Goodman, directeur de « Intergrative Medicine at New York Medical Associates . « Ce n'est pas le résultat qu'on aurait pu attendre, prise en compte les paramètres de l'étude de NIH ».  Le rechercheur Lydia Bazanno de  Tulane University School of public Health (  L'école universitaire sur la santé publique de Tulane) a comparé le LCHF  avec le régime restreint en graisse, prescrit par le programme national  américain pour la réduction des problèmes de cholestérol. Lydia Bazanno explique l'étude qu'ils ont faite avec deux groupes. Ils ont demandé aux deux groupes de manger des légumes verts et feuillus pour leur apport en glucides, car ces légumes sont riches en nutriments et en fibres, pour rester rassasiés. De plus, ils ont demandé aux deux groupes d'éviter les acides gras trans.  Le groupe qui suivait le régime restreint en gras a continué de manger des glucides y compris du pain et des céréales et de garder leur consommation de gras saturé (normal dans les produits animaliers) en dessous de 7% de leur consommation totale en calories. Le groupe qui suivait le régime LCHF a réduit de 50% leur consommation de glucides et ils n'ont pas évité le beurre, la viande et le fromage. Le plus important, c'était que les deux groupes pouvaient manger autant qu'ils voulaient. Il ne fallait pas compter les calories.

Un an après, le groupe LCHF avait perdu trois fois plus de poids et leur perte de poids provenait de la masse graisseuse et pas de la masse musculaire ,tandis que l'autre groupe avait perdu en muscles.  Encore plus persuasifs étaient les tests  sanguins effectués afin de mesurer les risques de diabète et de maladies cardiovasculaires. Le groupe qui mangeait un régime riche en lipides, malgré le fait qu'ils mangeaient presque deux fois plus de gras saturé, avait quand même plus amélioré leur santé au niveau de cholestérol LDL et de cholestérol HDL ainsi que des triglycérides.

Echangez, allez sur le forum....

http://plumette-la-gourmande-lchf3.webnode.fr/blog/


Révolutionnez votre santé

prévenir et soigner

 Surpoids, Alzheimer, diabèteT2, inflammations divers, Parkinson, SCI, épilepsie, cancer,  fibromyalgie....